« Une parole en diable cherchant refuge, entre la rage et la fragilité, l'humour et la légèreté, sans arrogance ni complexe. »

UNE ATMOSPHÈRE PROFONDE...

« C’EST PAS MOI, C'EST MÉDÉE ! » est un spectacle de poésie mouvementée et musique expérimentale.

Une création originale, naviguant entre le récit symbolique, la chanson, l’expression du corps.

Une atmosphère profonde, sensuelle et intempestive, d’où émergent des accents archaïques.

...SENSUELLE

ANNE ROY est chanteuse et musicienne. Sa voix insolite peut aller partout. Elle transporte dans des ambiances à la fois profondes et aériennes, du bruitisme au chant lyrique, aux connotations parfois tribales. Elle manœuvre l’univers sonore de ce spectacle en utilisant avec justesse percussions, cordes frottées, pédales d’effets.

...INTEMPESTIVE

STÉPHANIE BARBÉ est poète et performeuse. Son écriture et sa présence corporelle traversent les codes. Contemporaine, certes. Intuitive, charnelle, elle n’hésite pas à bouleverser les mots et le sens commun. Il s’en dégage une parole libre, habitée, et un langage brut, poussés au corps. Une écriture-danse en quelque sorte, rythmée et sensuelle.

​...​​​AUX ACCENTS ARCHAÏQUES.

L’univers déployé dans « C’est pas moi, c’est Médée » évoque ces figures mythiques, à la fois inquiétantes et universelles, ces « déesses crues, habitées par l’héroïsme d’aimer comme on vit plus que vivre ». 

 

 

Durée: 1 heure environ. A partir de 12 ans.

Conditions et fiche technique sur demande

ARTICLE et mots du public

Novembre 2018 - Le Kairn - Bistrot librairie

Article paru dans La fausse note de Pierre Quessada - juillet 2019. [Extraits]

"Le spectacle commence. Sur scène, deux femmes vêtues de noir : l’une, Stéphanie Barbé, scande des textes au micro quand l’autre, Anne Roy - Annoïe, s’occupe de créer l’ambiance musicale.

(...) Elle frappe sur un tambour, joue d’un violoncelle ou d’une petite boite à musique, enregistre des loops, chante et inonde sa voix d’écho et d’effets divers afin de créer un décor saisissant. On se croirait face à un ensemble, une chorale, un orchestre peut-être (...) on dirait des chants guerriers anciens (...).

Stéphanie Barbé, perchée sur un tabouret, me fait penser aux pythies grecques qui entraient en transe avant de rendre leurs oracles dans des langues inconnues. Elle se déplace dans la salle avec l’énergie d’une Amazone, bondissant entre les spectateurs médusés pendant qu’Annoïe reste à son poste, entourée d’instruments et de machines comme un chef d’orchestre solidement ancré (...)."

" (...) poésie en Diable, féminité drôle, sensuelle et subtile. « C’est pas moi, c’est Médée », un spectacle poétique chanté, un concert de poésie allumée par deux magiciennes Stéphanie Barbé et Annoïe-Anne Roy, nous a régalé les yeux et les oreilles. (...)
Médée, magicienne et prêtresse, semble avoir soufflé la rage féminine aux textes de ce spectacle, qui racontent l’amour, la passion, et la colère.
Stéphanie et Annoïe, nous parlent sans fards, leurs paroles ont cette faculté d’inclure le spectateur dans l’histoire des artistes (...). 
A elles deux, elles représentent la Femme absolue : amoureuse, sensuelle, sexuelle, rageuse, ravageuse. "

Elodie F.

"Poète
Poétesse
Poétrice
Poéteuse
Poétise
la peau surtout
la peau des os
la peau  dedans
elle explose
exhibe, désinhibe 
la fille peau
la voix là
qui fend l’amer
de l’amour
l’autre chante
inconsciente 
l'une, l’autre
qui sait
​"

Jean P. Poème

Mai 2019 - Celtic Pub - Café concert

"Belle intensité qui réveille les cœurs, les corps et les âmes. Saveurs délicieuses de vos mots, et sons balancés, cadencés, susurrés, explosés, assumés, partagés avec générosité. Un feu d’artifice, bel hommage à la Vie! Merci !!!" 

Valie V.